Pour ne pas disparaitre

http://300seconds.co.uk/pr/7/112.html can i use a student loan to pay off a credit card Pour ne pas disparaitre : Pourquoi nous avons besoin de la sagesse ancestrale, de Wade Davis (Traduction Marie-France Girod), Editions Albin Michel, Collection Latitudes, 04/05/2011 – 229 p.
« Avant de mourir, l’anthropologue Margaret Mead a exprimé la crainte qu’en glissant vers un monde plus homogène, nous ne soyons en train de jeter les bases d’une culture moderne générique et informe, qui n’aurait pas de concurrente. Elle redoutait que toute l’imagination humaine ne soit contenue à l’intérieur des limites d’une unique modalité intellectuelle et spirituelle.
Son pire cauchemar, c’était que nous nous réveillions un jour sans même nous souvenir de ce que nous avons perdu ».

Ainsi s’exprime l’anthropologue canadien Wade Davis qui, après avoir sillonné la planète pendant plus de quarante ans, confirme dans ce livre la réalité des menaces qui pèsent aujourd’hui non seulement sur la biodiversité mais aussi sur la diversité humaine et culturelle.
Dans un avenir proche, de nombreuses cultures, parmi les plus fragiles, sont vouées à disparaître. Et avec elles, des connaissances, des modes de pensée, des arts et des spiritualités : toute une mémoire ancienne qui représenterait une perte considérable pour la planète. De la Polynésie aux Andes, du Mali au Groenland, du Tibet à l’Australie, Wade Davis nous entraîne dans un voyage qui est tout autant un plaidoyer en faveur des cultures anciennes qu’une invitation à repenser notre monde avant qu’il ne soit trop tard.

Actualités

Pensées du cinéma, une rencontre avec Raymond Bellour autour de ses livres

http://accomacinn.com/pl/242/4247.html bad consolidation credit loan unsecured Vendredi 5 mai, 17h00 à la librairie, entrée libre

La Nouvelle Librairie Française à le plaisir d’accueillir Raymond Bellour, écrivain, critique et théoricien du cinéma pour une rencontre autour de ses livres.
la conversation ... Lire la suite