L’Apocalypse joyeuse – Une histoire du risque technologique

Sommes-nous les premiers à distinguer dans les lumières éblouissantes du progrès technique, l’ombre de ses dangers ? En occultant la réflexivité environnementale des sociétés passées, ce schéma simpliste dépolitise l’histoire longue de la destruction des environnements et nous empêche de comprendre les ressorts de la crise contemporaine. Pour éviter cette amnésie, une histoire politique du risque technologique et de sa régulation sur la longue durée était nécessaire.

L’Apocalypse joyeuse expose l’entrée de la France et de la Grande-Bretagne dans la modernité industrielle (fin XVIIIe-XIXe siècle) : celle des vaccins, des machines, des usines chimiques et des locomotives. Elle nous plonge au cœur des controverses vives qui surgirent autour des risques et des nuisances de ces innovations, et montre comment les critiques et les contestations furent réduites ou surmontées pour qu’advienne la société industrielle.

L’histoire du risque ici racontée n’est pas celle d’une prise de conscience, mais celle de la construction d’une certaine inconscience modernisatrice.
Jean-Baptiste Fressoz est historien des sciences, des techniques et de l’environnement, maître de conférences à Imperial College (Londres).

http://tarbitoitutargalt.ee/pu/289/4896.html fha 203k loan information L’Apocalypse joyeuse – Une histoire du risque technologique de Jean-Baptiste Fressoz, Editions du Seuil, 02/2012, 320 pages

Actualités

Pensées du cinéma, une rencontre avec Raymond Bellour autour de ses livres

http://247loan.ca/payday-loans-online-in-winnipeg payday loans online in winnipeg Vendredi 5 mai, 17h00 à la librairie, entrée libre

La Nouvelle Librairie Française à le plaisir d’accueillir Raymond Bellour, écrivain, critique et théoricien du cinéma pour une rencontre autour de ses livres.
la conversation ... Lire la suite